Aller au contenu principal

bulles

Les années Saravah

Editeur :
Type :
CDDisponible
LES ANNEES SARAVAH LE LABEL DE LA CHANSON FRANCAISE 1967-2002 JACQUES HIGELIN, BRIGITTE FONTAINE, CAROLE LAURE (LIVRET : PHILIPPE LESAGE) Auteur d?une réussite sans précédent avec Un homme et une femme, Pierre Barouh consacrera les droits d?auteur qu?il a perçu depuis quarante ans à faire éclore d?autres talents, à construire une société collective dont il est naturellement le producteur et le géniteur spirituel. Jacques Higelin, Brigitte Fontaine, Carole Laure, Philippe Léotard, Françoise Hardy, Maurane, Areski y puiseront la liberté et la légitimité du véritable statut d?artiste - auteur - compositeur - interprète. Frémeaux & Associés voulait naturellement rendre hommage de son vivant à Pierre Barouh. Le label Saravah est l?une des très rares aventures où un artiste restera toute sa vie propriétaire de son outil de travail pour offrir à la création un espace de liberté et d?amitié unique dans l?histoire du disque. Claude COLOMBINI FRÉMEAUX & Patrick FRÉMEAUX "L?épopée artistique et humaine du label Saravah fait partie de la légende des années 60-80, lorsque la liberté devint une question majeure pour certains artistes, inacceptables par le monde des variétés refusant de se croire américains en jouant du rock et rétifs aux formes anciennes de la chanson française. Aujourd?hui, se remémorer Saravah, c?est forcément citer Jacques Higelin, Brigitte Fontaine, Jean-Roger Caussimon, Carole Laure, Philippe Léotard, Pierre Akendengue, David Mc Neil, la Mauranne des débuts ou la Françoise Hardy dans ses échappées hors de la gloire, et évidemment Pierre Barouth, fondateur et maître à penser (ou plutôt à ne pas suivre la pensée commune) du label, créé avec les revenus de son adaptation de la samba Saravah et du reste de la musique du fi lm Un homme et une femme. Le même esprit, sur plus de trente ans d?enregistrements, donne des fruits parents : fantaisie narquoise, grinçante gravité, une sorte de légèreté aristocratique que l?on trouve dans les célèbres C?est normal par Brigitte Fontaine et Areski ou Cet enfant que je t?avais fait par Brigitte Fontaine et Jacques Fontaine, que dans Allo viens je m?emmerde par Pierre Louki ou les chansons de Fred Poulet. Après le témoignage Dites 33,volume 1 Le Monde de la Musique nʿ 241, mars 2000), sur les expériences les plus débridées des artistes de Saravah, le point est ici fait de manière superbe avec une des plus belles écoles de la chanson française." Bertrand DICALE, LE MONDE DE LA MUSIQUE "Ce que fut Godard au cinéma ou Duras à la littérature, Pierre Barouh le fut pour la chanson en cédant la parole à des dizaines d?interprètes poursuivant l?économie de moyens et un métissage d?avant la lettre. Deuxième compilation de son étiquette Saravah en 35 ans, celle-ci s?ouvre sur les passions de son fondateur pour le Brésil pour ensuite couvrir assez abondamment les superbes frasques intimistes du trio Higelin-Areski-Fontaine. Elle rappelle que quelques-unes des valeurs sûres telles que Mauranne et Françoise Hardy fi rent des débuts modestes chez Saravah, que Jean-Roger Caussimon y consuma ses plus belles années en quarante chansons splendides, que Carole Laure (Lullaby) et Philippe Léotard (Ch?te play plus) y connurent un succès très passager et que les chuchotements de David McNeil, fi ls de Chagall, y tombèrent malheureusement dans l?oubli. Après des années à ne rien faire, comme le dit la devise de l?entreprise, les années 2000 assistèrent à un retour en vogue de l?étiquette, sérieusement reprise en main par son propriétaire. Ainsi les présences de Bia, de Françoise Kucheida, chanteuse réaliste sortie tout droit des années 40, de Fred Poulet loubard (suprêmement intelligent), témoignent, tout comme le classicisme d?Eric Guilleton et la très complexe poésie de Gérard Ansaloni, d?une intense vitalité retrouvée. Il n?y a, dans ce joli coffret accompagné d?un livret de 40 pages, aucune perte. Que des chansons conjuguées au presque parfait du qualitatif, passé et présent." LE FIGARO
Display3
Où le trouver ?
Disponible 1er étage - Discothèque 8 ANT